Découvrir l’art culinaire argentin

L’Argentine est l’un des pays possédant une gastronomie bien particulière. La culture culinaire de cette contrée est marquée par les influences italiennes et espagnoles qui privilégiaient la viande de bœuf dans les recettes. En effet, il est difficile d’évoquer la cuisine locale sans parler du bétail. Les habitants en consomment 58 kg par personne et par an. Lors de leur séjour dans cet État, les vacanciers goûteront à des steaks préparés à point. À noter que les Argentins sont des maîtres dans l’art du barbecue. Les touristes découvriront, par exemple, la parrillada, un assortiment de viande grillée, constituée de chorizo (saucisse de bœuf ou de porc), du poulet, de côtelettes et de la came (steak).

L’influence de la cuisine italienne

Les immigrants italiens sont arrivés massivement en Argentine à la fin du XIXe siècle. Ils ont apporté leur amour pour les pâtes, les pizzas et les glaces dans cette contrée. Dans ce pays d’Amérique du Sud, on voit encore des restaurants qui conçoivent eux-mêmes leurs « pasta » et les sert avec des sauces variées. Parmi les condiments les plus utilisés figurent la tuco ou ketchup et l’estofado, une sorte de sauce à la viande de bœuf qui est souvent accompagné de raviolis. Il est à noter que les assaisonnements ne sont pas compris dans le prix des pâtes. Outre cela, les voyageurs trouveront des pizzas à la carte proposées dans de nombreuses adresses. À titre d’information, les pâtes à pizza en Argentine sont plus épaisses que celles d’autres pays. Enfin, le fromage constitue un élément important dans certaines spécialités argentines.

De la nourriture espagnole en Argentine

La gastronomie espagnole est moins populaire que celle des Italiens. Toutefois, elle constitue une composante importante de la culture culinaire argentine. La paella, par exemple, est l’un des plats qui s’invitent souvent sur les cartes des restaurants. Les visiteurs pourront également savourer l’empanadaargentina lors de leurs vacances Argentine . Il s’agit d’un des mets les plus typiques qui est servi généralement pendant les fêtes. Ces chaussons farcis peuvent se préparer de diverses façons, frites ou cuites au four, selon les régions. Les principaux ingrédients utilisés sont la viande, le maïs, l’oignon et le fromage.

Les vins argentins

Les vins argentins sont des boissons très appréciées aussi bien dans le pays que dans le monde. Par ailleurs, la population locale consomme en moyenne 30 litres de ce breuvage par individu par année. Cet État est également le 5e fournisseur mondial après l’Italie, la France, l’Espagne et les États-Unis. C’est dans la région de Mendoza que les 2/3 des crues sont fermentés. Parmi les plus populaires, on peut citer le Bonorda et le Cabernet-sauvignon, des vins rouges de premier choix. Quant aux cépages noirs, le malbec est le plus savoureux. Pour les vins blancs, ils occupent près de 30 % de la production, dont les Pedro ximénez et les chardonnays sont les plus appréciés.

Si le bourlingueurs souhaite agrandir ces aventures, la frontière terrestre entre l’Argentine et le Chili est la plus longue frontière internationale donc ils pourraient suivre par un circuit Chili .

La trottinette électrique et les nouveaux engins de demain

En ce qui concerne la mobilité urbaine, on trouve de nouveaux moyens de déplacement qui permettent aux particuliers de se déplacer au sein des villes. Ces moyens sont censés être plus propres, plus sains, plus économiques, plus pratiques, en gros ils facilitent la vie des utilisateurs et améliorent l’environnement au sein de nos villes. Depuis plusieurs années, l’engouement pour la mobilité urbaine est fort au point où de nombreuses entreprises se concentrent sur ces nouveaux moyens. Les pouvoirs publics et les particuliers ne sont pas en reste. Ainsi un cadre réglementaire, des infrastructures et d’autres moyens seront mis en place afin que l’utilisation de ces engins soit encouragée et favorisée. D’ailleurs il existe un salon dédié à la mobilité urbaine qui s’est tenu en France en octobre 2016 sous le nom d’Autonomy. Les moyens de mobilité urbaine les plus connus sont la trottinette électrique voir ici https://trottinette-electrique-journal.blogspot.com/, les vélos et voiture électriques, et bien d’autres. Car ils sont plus nombreux et tout aussi pratiques les uns que les autres. Nous verrons dans cet article quelques-uns de ces moyens.

Les trottinettes électriques se chiffrent à environ 10 000 unités commercialisées sur le territoire français en 2016. Sur la même période, les achats de roues électriques se chiffrent à 7 000 unités et les gyropodes font leur grande entrée sur le marché des véhicules de mobilité urbaine. D’après une étude réalisée cette année, le véhicule le plus apprécié et le plus simple à utiliser est la trottinette électrique. Cela s’explique par le fait qu’elle fonctionne comme de nombreux véhicules dont les gens ont ‘habitude comme les vélos ou les scooters avec des manettes pour accélérer ou freiner. Les autres engins comme les roues nécessitent une prise en main plus experte, il est nécessaire d’avoir de la pratique pour les utiliser en public. Les populations urbaines sont en quête de nouvelles solutions pour se déplacer en ville chaque jour. Ils veulent trouver des alternatives à la voiture qui coute assez cher, sans compter les dépenses pour l’essence, le péage, le stationnement, etc.

Avec l’avènement de tous ces véhicules électriques et légers, les citadins peuvent désormais parcourir jusqu’à 30 km à une vitesse approximative de 30km/h pour les engins les plus performants. Il s’agit là des performances proposées par la trottinette électrique. Il est important de partager ces chiffres et de préciser que sur les trottoirs  il est préférable de rouler à une vitesse maximale de 7km/h, au même rythme que les piétons afin d’éviter les accidents. Les pistes cyclables peuvent aussi être utilisées pour l’utilisation de ces nouveaux engins. Les centres-villes vont bientôt être plus roulants que piétons.

Comment trouver un bien immobilier sur l’île de Koh Samui ?

La Thaïlande est une péninsule qui compte de nombreuses îles, parmi lesquelles Koh Samui. Depuis quelques décennies cette île attire de plus en plus de visiteurs et gagne en notoriété. Il s’agit principalement de touristes qui viennent découvrir  une nouvelle région du monde, une nouvelle culture et bien évidemment une nouvelle population de laquelle ils pourront apprendre de nombreuses choses. Koh Samui c’est surtout un climat tropical assez intéressant où il ne pleut que pendant quelques mois pendant l’année, juste pour rafraîchir l’atmosphère. D’autres personnes y viennent, pas seulement pour des courts séjours, mais pour s’y installer définitivement ou pour y acquérir un logement secondaire qu’ils peuvent mettre à la location pendant leur absence. Dans ces cas-là, il est important que ces investisseurs se fassent accompagner par des professionnels habitués de l’île, afin que leurs transactions aboutissent sans trop de tracasseries. Il est toujours préférable de choisir entre plusieurs agences, afin de choisir celle qui propose le meilleur service.

Au-delà de l’aspect technique immobilier, il est important pour ces futurs propriétaires de biens immobiliers à Koh Samui sur le site http://www.atlasimmobilier-international.com/location/thailande/koh-samui/, de bien s’adapter à la culture locale. Il faut savoir que sur l’île de Koh Samui on retrouve de nombreux temples bouddhistes, dans lesquels vous ne devez pas entrer avec vos chaussures. Il en va de même pour les domiciles, en général les chaussures se laissent à l’entrée. Quand vous vous rendrez dans les monuments bouddhistes pour une visite, habillez-vous de manière convenable, de manière à ne pas choquer la population. Il est vrai que nous avons affaire à une population gentille, chaleureuse et accueillante. Pour se loger, les touristes trouveront de nombreuses solutions  à leur portée. Déjà une large gamme d’hôtels et bungalows est disponible et accessible à toutes les bourses.

Vous pourrez ainsi trouver des bungalows simples en bois avec des toits en chaume au bord de la mer, mais aussi de grands complexes hôteliers disposant de toutes les infrastructures luxueuses que vous pourrez désirer. Les deux plages les plus grandes de l’île sont Lamai et Chaweng, ce sont également les plages les plus fréquentées. Chaweng par exemple, qui est réputée pour être la plus belle plage de l’île s’étend sur 7 kilomètres et on y retrouve un grand choix d’hôtels de luxe. Par contre, Lamai est plus petite et plus concentrée, mais offre un charme irrésistible. Ces plages proposent des vues imprenables sur de magnifiques biens immobiliers à Koh Samui. Pour ceux qui veulent de la tranquillité, ils peuvent se rendre du côté de Big Bouddha, de Bophut, de Maenam, des plages qui sont moins fréquentées, mais qui ont aussi leur charme.

Le marbre et la chaise Barcelona pour un intérieur design et moderne

Le salon du meuble de Milan est l’un des événements incontournables en termes de décoration intérieure et de design. Il s’agit cette année de la 55ème édition de cette rencontre entre les professionnels de la décoration et de l’ameublement d’intérieur. Cette 55ème édition proposera un espace d’exposition de 200 000 m² avec 60 000 m² d’espaces en plein air. Ce sont 2000 exposants qui sont attendus et qui seront certainement satisfaits en y faisant un tour. Ce salon est un véritable écrin pour l’avenir de la décoration d’intérieur et les tendances qui marqueront l’année. Ainsi, les plus grands éditeurs rencontrent les jeunes talents prometteurs lors de ce grand rassemblement qui est une fête du design sous toutes les formes qu’on lui connait. Pendant une semaine le salon du meuble voit défiler des professionnels mais surtout des amateurs du design qui visitent les stands et les allées afin de trouver le nom et le style de demain. Le site chaisebarcelona est l’un de ces meubles qui  ne cessera de faire partie de la tendance.

Le salon du meuble de Milan ne profite pas seulement aux professionnels du design, c’est toute la ville qui en profite car on y retrouve ce qui est appelé le « Off » qui regroupe des repères d’initiés et des installations exubérantes. Le salon de Milan c’est comme nous l’avons dit, l’occasion de découvrir les tendances de l’année en avant-première. Pour cette année, le style moderne est bien représenté. Les propriétaires de chaises Barcelona ont de quoi habiller leurs intérieurs et les rendre authentiques. Le marbre est l’un des matériaux à l’honneur pour cette édition. Ce matériau que l’on a souvent utilisé, que l’on a épuisé, on pensait l’avoir trop vu et voilà qu’il fait son retour, il se réinvente et on le voit partout. Il est beau sur le sol, mais aussi sur certains murs.

Même sur le stand de la société Knoll on retrouvait du marbre. Rappelons que la société Knoll est la seule ayant les droits de production de la chaise Barcelona. On retrouve également le marbre sur les tables, sur les plateaux studio. Le marbre est de retour, très coloré et éblouissant. La collection Hermès a été mise en scène par l’architecte d’origine mexicaine Mauricio Rocha. Il s’agit d’une installation brutaliste faite par Hermès. Cette colonne était entourée de 73 colonnes, de 17 000 briques dans un décor plein de lumières. Les visiteurs ont pu y découvrir le fameux sofa sellier en noyer, taurillon de Noé Duchaufour-Lawrance et en toile.

Comment faire une location de voiture à la Réunion et en France avec le kilométrage illimité ?

La location de voiture à la Réunion comme en France avec Europcar n’est pas aussi simple que l’on pourrait le croire. Il ne suffit pas de se présenter dans une agence de location de voiture avec sa carte d’identité et d’en ressortir avec le véhicule de son choix. De nombreuses conditions préalables doivent être respectées, ainsi que des conditions détaillées dans le contrat qui lie le loueur à son client. Ces conditions impliquent pour le client de mettre à la disposition du loueur un certain nombre de documents qui font office de garanties lors de la location du véhicule. Parmi les documents à fournir par le client nous pouvons citer la carte d’identité, les justificatifs de domicile, la carte bancaire, et bien évidemment le permis de conduire. Précisons que dans la plupart des agences, il est exigé que le conducteur du véhicule détienne un permis de conduire vieux d’au moins un an et qu’il soit âgé au moins de 21 ans, parfois 25 ans. Tout est fonction de l’agence. Le contrat de location intègre souvent des assurances au tiers obligatoires et d’autres assurances facultatives qui concernent le conducteur et le véhicule. Les frais pour les assurances sont souvent inclus dans le montant journalier de la location.

La location de voiture à la Réunion ou ailleurs n’est pas toujours la même, en fonction des besoins du client, l’agence peut s’adapter et proposer la formule adéquate. Par exemple pour ceux qui désirent une location avec option « kilométrage illimité », ils veulent ainsi avoir la possibilité de rouler sans aucune limite et sans que le nombre de kilomètres à parcourir ne soit réduit, tant que la durée de la location est respectée. Ce qui rend la location de véhicules courte durée, assez pratique puisqu’elle offre au client des services assez flexibles en fonction des besoins. Pour ce qui est du kilométrage, les formules sont assez diverses au sein des agences de location de véhicules. On retrouve la formule de paiement au kilomètre parcouru, l’option nombre de kilomètres inclus c’est-à-dire n km par jour ou n km pour toute la durée du séjour et enfin l’option kilométrage illimité dont nous parlons dans cet article.

Avec la formule kilométrage illimitée, les agences de location de voiture à la Réunion et en France vous permettent de voyager à votre guise avec le véhicule loué et aussi loin que vous le souhaitez. Votre contrat de location précisera bien que cette option a été validée et le tarif qui vous sera appliqué en sera influencé. Vous devez savoir que la formule kilométrage illimitée n’est pas sujette à un prix particulier. Il s’agit de tarifs prédéfinis qui prennent en considération cette option tout comme c’est le cas avec les assurances. Il est donc important de faire le tour des agences de location afin de déterminer lequel propose cette option avec les meilleurs avantages. L’option kilométrage illimitée est indiquée pour les longs trajets, pour ceux qui souhaitent voyager avec le véhicule loué aussi loin qu’ils le veulent. N’hésitez donc pas à évaluer la distance que vous comptez parcourir en y ajoutant quelques kilomètres parce que les formules kilomètres limitées reviennent chères, surtout lorsque vous dépassez le nombre de kilomètres prévus.

Comment choisir sa trottinette électrique ou tout autre véhicule électrique léger ?

Vous avez décidé de vous tourner vers un moyen de transport électrique et léger, mais vous ne savez pas comment procéder pour choisir une trottinette électrique sur le site http://www.trottinetteelectrique.eu/, un gyropode ou une gyroroue. Vous vous dîtes qu’en faisant ce choix vous pourrez profiter des avantages des engins électriques. La première chose qu’il faut savoir c’est qu’il y a une différence entre les véhicules électriques et ceux à assistance électrique. De prime abord, les véhicules dits électriques en France sont plutôt des véhicules à assistance électrique, car ce sont les seuls qui ont une autorisation de circuler. S’agissant des vélos à assistance électrique commercialisés en France, ils doivent être certifiés selon la norme EN 15 194. Selon cette norme, pour que le moteur s’enclenche il faut pédaler, si vous arrêtez de pédaler ou si vous atteignez la vitesse de 25 km/h, le moteur s’arrête.

Il en est de même pour la trottinette électrique, elle nécessite de faire un effort avec son pied pour faire démarrer le moteur et pour faire avancer l’engin. Cela veut dire que, quel que soit l’engin que vous utilisez, un effort physique doit être fourni. Les engins électriques facilitent la vie en limitant l’effort à fournir, ou plutôt en le diminuant. L’assistance électrique est réglable, en fonction de l’effort que vous souhaitez fournir, vous pouvez régler le niveau d’assistance, il est même possible de ne pas activer l’assistance électrique du tout. Avec le vélo il est impératif de continuer de faire le mouvement même s’il est léger.

Les engins électriques s’adaptent à votre humeur du jour, vous pourrez profiter de vos trajets quotidiens avec plaisir, entre votre lieu de travail et votre domicile. Pendant vos visites de campagne, vous pourrez faire plus d’effort. Jour après jour vous apprendrez à adapter votre engin électrique à votre rythme de vie. Les trottinettes électriques respectent le même principe. Vous les adaptez à votre vie, et vous prendrez beaucoup de plaisir à les utiliser. Comment protéger votre nouvel équipement des vols ? Ainsi, vous vous demandez si vous amortirez votre investissement dans de bonnes conditions. Les constructeurs et les vendeurs proposent de nombreux accessoires pour empêcher les vols d’équipements. Le vélo se choisit en fonction de vos besoins et de votre rythme de vie. Certains éléments entrent en ligne de compte dans votre choix comme votre poids, les distances que vous devez parcourir chaque jour, etc.

Les points négatifs du projet éthanol comme carburant de la cheminée et des véhicules

On a beaucoup parlé des préoccupations pour l’environnement et des conséquences de l’utilisation des carburants fossiles, ce qui a entrainé la production d’un nouveau style de carburants : les carburants bios. Ces derniers sont fabriqués à partir de plantes comme la betterave, la canne à sucre, le maïs, etc. Pourtant on se rend compte que ces carburants sont assez nuisibles à l’environnement, en tout cas plus que l’on ne s’y attendait. En effet pour produire le bioéthanol que l’on utilise dans la cheminée à éthanol sur le site http://www.chemineo.fr/et dans les véhicules, il faut changer l’usage des terres agricoles. Des terres qui étaient autrefois réservées à la production  de « nourriture » sont désormais réservées à la production de plantes destinées à la production de carburant, cela crée un manque à gagner au secteur agropastoral. De plus la distance qu’il faut parcourir pour transporter les matières premières de leur point de production à leur point de consommation suscite d’autres frais.

En gros les biocarburants ne donnent pas les résultats que l’on en espérait au lancement du projet. On aboutit donc à un bilan carbone assez lourd pour un carburant qui devait aider à lutter contre le réchauffement de la planète. Il est vrai que la combustion des cheminées à l’éthanol et des véhicules qui consomment le bioéthanol ne produit pas beaucoup de gaz nocifs, mais le processus de fabrication et de distribution de ces carburants, lui il suscite une forte émission de CO2. Dans le même ordre d’idée, nous pouvons également citer le cas des voitures électriques qui ne sont pas censées produire de gaz toxiques, ce qui est le cas, mais les conditions d’utilisation de ces engins font appel à l’électricité qui elle est produite par les carburants fossiles.

C’est un long processus vers la préservation de l’environnement, les autorités cherchent les voies et les moyens de proposer des alternatives aux énergies qui portent atteinte à la couche d’ozone et à l’environnement. Ce n’est pas l’utilisation de la cheminée éthanol ou de la voiture électrique qui causent des émissions de CO2, mais c’est essentiellement la production, le transport et la distribution de ces carburants qui occasionnent des émissions de gaz nocifs, nuisibles à l’environnement. Quelle est donc la juste part à adopter pour que les gens aient accès à ces carburants sans qu’il y ait de la nuisance vis-à-vis de l’environnement ? Est-ce que l’on peut mettre en place ou trouver des alternatives à l’utilisation des plantes dans le cas des biocarburants ?

Faire chauffer les pneus de son véhicule pour découvrir la Guadeloupe

La Guadeloupe est un département d’outre-mer français, mais en même temps c’est une région ultrapériphérique de l’Europe, le département se trouve dans les Caraïbes et son code départemental est « 971 ». Il s’agit d’un territoire des Antilles qui est entouré par l’océan Atlantique et la mer des Caraïbes à 6 200 kilomètres de la France métropolitaine. S’il faut évaluer les distances qui séparent ce territoire du reste du monde, il se situe à 600 km des côtes du Venezuela en Amérique du Sud, à 1 900 km de l’Amérique centrale, à 2 200 km de l’Amérique du Nord, à 5 600 km de l’Europe, à 4 650 km de l’Afrique et à 1 600 km de la Guyane. La Guadeloupe se compose d’îles et d’îlets dont les plus habités sont la Grande-Terre et la Basse-Terre. D’autres terres sont administrativement rattachées à la Guadeloupe, notamment la Désirade, ou les îles de la Petite-Terre, ce sont des zones que l’on peut rejoindre avec un véhicule à pneus de Guadeloupe voir aussi sur le site http://www.vospneus.fr/ .

L’île prend le nom de Guadeloupe à partir de novembre 1493 quand Christophe Colomb y arrive, ce nom est donné en hommage à la vierge qui protège les navigateurs, Santa-Maria de Guadalupe. La Guadeloupe et ses alentours présentent des paysages intéressants, diversifiés et pleins de contrastes sur une superficie globale de 1 628 km². La Guadeloupe continentale est composée de deux terres séparées par la Rivière Salée qui fait 200 mètres de large : La Basse-Terre à l’ouest qui s’étend sur 848 km² est recouverte d’une forêt tropicale du nord au sud, et on y retrouve également des rivières et des cascades. Le plus haut sommet de la Basse-Terre est la soufrière qui culmine à 1 467 mètres. La Grande-Terre est un territoire qui se trouve à l’est de la Rivière Salée sur une superficie de 588 km². On y trouve quelques stations balnéaires. Votre véhicule à pneus en Guadeloupe peut vous mener d’un côté à l’autre de la Rivière Salée.

La Guadeloupe est sujette à de nombreux risques naturels comme les séismes, les éruptions volcaniques, les tsunamis, les cyclones tropicaux et d’ailleurs un plan spécifique de prévention des risques a été mis en place pour prévenir tous ces risques. En ce qui concerne les séismes et les tsunamis, les îles du département furent frappées par un séisme qui atteignait 6,3 de magnitude en novembre 2004, un niveau qui a accidenté les véhicules à pneus en Guadeloupe. Mais le séisme le plus violent reste celui de février 1843 qui a entraîné la mort de plus d’un millier de personnes. En termes d’ouragan, le plus violent a frappé la Guadeloupe en 1776 en faisant 6 000 morts, les derniers cyclones remontent à 1995.

Permis de construire et biens immobiliers de petite taille à Marrakech

Il semblerait que les demandes de permis de construire pourraient être annulées, en tout cas pour les projets immobiliers de petite taille. Au lieu des habituelles demandes à déposer dans les différentes administrations, l’autorisation sera désormais obtenue sur simple déclaration de l’architecte en charge de la conception et du suivi du projet. Pour le moment cette nouvelle mesure, qui disons-le est une révolution n’est valable que pour les bâtiments de R+3 et en dessous. Cette procédure est en cours de mise en place par le ministère de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire en partenariat avec l’Ordre national des architectes. Ainsi ceux qui veulent bâtir un bien immobilier à Marrakech ici : http://www.blogdesvoyageurs.com/afrique/destination-maroc/devenir-proprietaire-dune-maison-dhote-a-marrakech.html pourront se tourner vers leur architecte afin d’obtenir l’autorisation de construction. On pourrait penser que cette procédure demanderait du temps pour être mise en place, au vu de son caractère ambitieux. Pourtant les professionnels qui suivent le dossier affirment sans aucun doute que dans quelques mois cela pourrait être effectif.

Cette nouvelle disposition ne concernera que certains des projets qui sont réalisés au Maroc, comme nous l’avons dit cela concernera essentiellement les biens qui ne dépassent pas R+3, mais cela pourrait changer, pour le moment rien n’est certain. Cette nouvelle procédure permettra d’alléger fortement la charge de travail au sein des services communaux et des autres services en charge de ce type de procédures. C’est justement l’un des principaux objectifs visés par la mise en place de cette démarche, en plus de la simplification de  la procédure administrative pour les particuliers qui souhaitent obtenir l’autorisation de construire leur bien immobilier à Marrakech.

Selon des informations du président de l’Ordre national des architectes, les projets R+4 et moins prennent 75% du temps des services qui s’occupent de traiter les demandes d’autorisation. Cela s’explique parce que selon les résultats de la dernière enquête menée par le ministère de l’habitat, plus de 95% des constructions sont des R+4 et moins. L’intervention de l’administration publique n’est pas forcément nécessaire dans ces cas-là puisque ces biens immobiliers à Marrakech ou ailleurs, en milieu urbain surtout, sont construits dans des lotissements qui eux-mêmes disposent de cahiers de charges et de règles à respecter par les constructeurs. On peut donc confier à l’architecte la charge de vérifier les exigences et de s’y conformer lors de la conception et de la réalisation du bien. La déclaration de conformité des travaux de l’architecte associée aux différents règlements des lotissements devrait suffire pour autoriser les travaux.

Assisterait-on à une reprise dans le secteur immobilier à Marrakech et au Maroc ?

Depuis quelques années, le secteur immobilier à Marrakech et au Maroc ne se porte pas très bien, selon des statistiques de nombreux ministères, on observe des baisses dans les ventes, la chute des prix, et d’autres paramètres qui ne sont pas forcément positifs. Pourtant la reprise semble être en bonne voie, en effet après les baisses de production que l’on a observées ces dernières années, on observe un redressement dans le nombre des mises en chantier depuis l’année 2015. D’après les chiffres du ministère de l’habitat, 183 234 unités de logement ont été mises en chantier, soit un accroissement de 3,4% en comparaison à la même période en 2014. Cela met fin au cycle infernal que l’on vivait depuis 2012 où les mises en chantier ont baissé de 15%, puis 28% année après année. Toutefois, le rythme de croisière n’est toujours pas atteint, car il y a 5 ans, ce sont 296 000 unités qui étaient produites chaque année.

Les achèvements par contre montrent des signes de « bonne santé », avec une progression observée de 27% avec 168 500 logements. D’un avis général, les professionnels pensent que ce serait se précipiter de penser que ces chiffres sont des signes d’une reprise du marché. Il est important de préciser que c’est grâce aux performances des promoteurs immobiliers sur le site Mauresque Immobilier privés que les statistiques atteignent ce niveau puisque leur production a augmenté de 47,5%, soit 98 500 unités de logement qui correspondent à 60% de la production nationale de biens immobiliers à Marrakech et dans les autres villes.

Pendant ce temps les producteurs publics comme Al Omrane enregistrent une production de 6 500 unités, environ 10% en moins, et l’auto-construction enregistre une hausse de 8,5% avec un total de 63 500 unités produites en 2015. Les hausses que l’on observe résultent des multiples contraintes que les promoteurs subissent et non à cause de la volonté d’entamer et de livrer de nouvelles unités. En effet les autorisations de construire ne sont valides que pendant un an, alors les promoteurs ont intérêt à lancer les projets s’ils ne veulent pas renouveler lesdits permis et payer les frais associés. L’immobilier à Marrakech est assez complexe à cerner si on se fie uniquement aux chiffres, sans considérer le contexte. Sur le plan des achèvements, les promoteurs livrent dépendamment des délais qui sont institués dans les différentes conventions signées avec l’État.

Choisissez des trottinettes à motifs pour vos enfants

Il  est vrai que les trottinettes sont principalement utilisées de nos jours par les adultes, afin de se déplacer d’un point à un autre. C’est un moyen de transport qui permet d’éviter les embouteillages, qui permet d’économiser sur ses frais d’entretien et de carburant du véhicule, mais surtout qui permet de se déplacer sans émettre des gaz nocifs pour l’environnement. Toutefois, il est important de se rappeler qu’à l’origine, la trottinette sur le site Urbanmove était destinée aux enfants, pour qu’ils s’amusent, pour qu’ils se déplacent dans la cour ou dans la rue, qu’ils acquièrent un peu d’indépendance, un peu comme le vélo, mais en plus petit. De nombreux jeunes enfants aiment la trottinette, surtout les garçons. C’est un jouet qui leur donne la possibilité de rouler tout en se servant de son pied pour propulser l’engin. Pour les enfants passionnés de sports mécaniques, utiliser la trottinette leur donne l’impression d’être des pilotes et de contrôler un véhicule à roues, doté d’une commande de direction. Il est important de garder à l’esprit un autre élément de grande importance : les enfants aiment bien les personnages de dessins animés à qui ils peuvent s’identifier. Bien évidemment ils apprécient les personnages qui évoluent dans le secteur de la mécanique, des héros auxquels ils voudront ressembler en pilotant leur propre trottinette.

Dans le monde de la mécanique, on retrouve les héros du dessin animé « Cars ». Depuis la sortie du film d’animation, les figures de ce film ornent de nombreux jouets, des sacs, des chaussures, des vêtements, etc. Désormais on les trouve aussi sur les trottinettes. Une trottinette avec des motifs n’est pas différente de celle sans motifs, à la différence que celle avec motifs touche plus facilement la cible qui est visée. Autant les jeunes garçons seront attirés par la trottinette aux motifs « cars », autant les filles seront attirées par une trottinette aux motifs « Barbie ». Quoi qu’il en soit, la trottinette garde sa fonction initiale : c’est une planche à guidon qui permet de se déplacer sur de petites distances. Les enfants préfèrent celles avec motifs parce qu’ils peuvent ainsi afficher clairement leur appartenance à la communauté des fans de tel ou tel autre héros.

L’objet acquiert alors une valeur sentimentale en plus d’être un moyen de transport. Avec cet avantage affectif, les enfants prendront mieux soin de leur jouet, ils apprécieront de jouer avec et ils y feront plus attention. En général les motifs sont placés sur la planche ou sur l’axe de direction, quelques fois sur les poignées des trottinettes. Sur le plan des couleurs, les tons dominants sont ceux en rapport avec le héros ou le film que l’on représente sur l’engin, pour cars par exemple, la couleur dominante sera le rouge. Les autres détails ne diffèrent pas des modèles simples, ils sont semblables à ceux des trottinettes classiques dédiées aux enfants. Il est possible de choisir entre des modèles ayant 2 ou 3 roues, pliables ou non. Plus récemment on retrouve des modèles avec guidon ajustable.

Comment choisir une chaise aussi confortable que la Dar

Les meubles font partie de nos intérieurs et sont un peu des préoccupations du quotidien, surtout quand on vient d’aménager dans un nouveau logement. On se demande quel type de fauteuil ou de chaise on va choisir pour être à l’aise. Le choix de la chaise est souvent fait par dépit, on n’investit pas beaucoup dans ce meuble. Très souvent on le récupère chez ses parents ou grands-parents, sur un trottoir, ou on la fabrique même pour les plus téméraires. La chaise Dar sur le site Famous Design http://www.famous-design.com/chaises-dar est un choix que ceux qui prennent le temps de la réflexion font souvent, elle est assez esthétique, confortable et même fonctionnelle. Quelques fois dans le choix de sa chaise on se laisse aller à des réflexions d’un genre particulier. Il y a ceux qui pensent que le meilleur choix est la chaise qui passe partout. La pièce dont on pense qu’elle ira avec tout ce que l’on a déjà dans son intérieur.

C’est une erreur à ne pas commettre parce qu’au fonds, l’élément qui semble aller avec tous les autres ne va avec rien. On opte donc pour une chaise qui n’est ni belle ni confortable, qui n’a aucune qualité réelle, tout l’opposé de la chaise Dar. Il s’agit juste d’un morceau de bois recouvert de tissu ou de cuir, si elle n’est pas entièrement en bois, sur lequel on propose à nos invités de prendre place quand on les reçoit. Le confort étant très limité, l’assise se fait rapidement sans trop d’attention, juste le temps de la visite. Il faudrait déjà savoir ce qu’est une bonne chaise. Une bonne chaise se doit d’être confortable, donner envie de s’asseoir dessus pendant des heures, en plus d’être belle, une véritable œuvre d’art. On retrouve actuellement sur le marché des chaises tout à fait confortables, faites en matériaux naturels et qui s’avèrent être assez confortables. La douceur et la qualité des matériaux rendent la chaise à la fois pratique pour le siège, mais également légère. Cela rend la chaise facile à transporter.

Les designers des années 1900 se sont tournés vers un design épuré. Ils privilégient certes la beauté, mais ne relèguent pas le confort et la fonctionnalité au second plan. Arne Jacobsen, Alessandro Mandini ou encore Charles Eames, le créateur de la chaise Dar, sont parmi ceux qui ont lancé et suivi ce mouvement. Il s’agit principalement de favoriser des formes modernes, d’utiliser du bois ou du métal forgé, afin de produire des chaises qui n’occupent pas beaucoup d’espace et qui sont légères. Les courbes de ces chaises assurent le confort aux personnes qui s’asseyent dessus. Grâce aux activités de Charles et Ray Eames, les chaises design sont passées de la production en éditions limitées à la production de masse. Cela signifie que peu importe les moyens dont vous disposez, il vous est possible d’opter pour une chaise design à un prix raisonnable. Vous pouvez donc désormais obtenir des chaises qui remplissent les critères d’élégance et de solidité tout en étant fonctionnelles, à des prix accessibles.

Visitez l’Impressionnant Désert du Sahara de Marrakech

Le Sahara est le désert chaud le plus grand et le plus célèbre au monde ainsi qu’un des endroits les plus fascinants de la planète. Il divise le continent africain en deux territoires: d’une part, les pays maghrébins du nord de l’Afrique, qui comprennent la Mauritanie, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, et la Libye et, d’autre part, les pays de l’Afrique subsaharienne, bien que le Sahara couvre également de vastes régions du Tchad, de l’Egypte, du Niger et du Soudan. Au Maroc vous aurez l’occasion de plonger dans son univers fascinant.

Les limites du Sahara sont la chaîne de l’Atlas marocain et la Mer Méditerranée au nord; l’Océan Atlantique à l’ouest; la Mer Rouge et l’Egypte à l’Est et le Soudan et la Vallée du fleuve Niger au Sud. Le Sahara comprend plusieurs écorégions qui constituent un paysage varié composé de montagnes abondantes, de bassins, de plaines, de plateaux et de mers de sables. Mais les caractéristiques les plus recherchées du désert du Sahara sont sans doutes ses innombrables types de dunes de sable et de formations sablonneuses. Quelques unes de ces formations de sable forment des dunes pyramidales de jusqu’à 150 mètres de hauteur et dont la création, malgré de maints études réalisés par de nombreux archéologues et géologues, demeure un mystère. Les impressionnantes dunes de sable qui peuvent se trouver dans certaines régions du désert attirent également de nombreux aventuriers à ce coin lointain et magique de l’univers. Le Sahara est la demeure d’environ 2.5 millions de personnes, dont la plupart vivent en Egypte, Mauritanie, Maroc et Algérie, et d’un grand nombre de peuples et de langues. Les ethnies dominantes au Sahara sont des groupes divers de berbères, parmi lesquels se trouvent les célèbres tribus pastorales des Touaregs, ainsi que de plusieurs groupes berbères arabisés, tels que les sahraouis du Sahara Occidental. Un grand nombre de ces habitants du désert sont des nomades et voyagent dans des caravanes à la recherche de commerce dans d’autres pays du désert pour survivre. Le commerce a été traditionnellement une des plus importantes sources de revenus pour les habitants du désert et a déterminé tant ses gens comme la physionomie de leurs colonies humaines, en transformant des communautés établies dans des oasis disséminés et isolés en des vrais centres commerciaux. La conquête islamique du nord de l’Afrique au VIIème siècle accru considérablement le commerce d’un extrême à l’autre du désert. Les royaumes du sud exportaient de l’or et du sel vers le nord de l’Afrique. Les émirats situés tout le long du littoral méditerranéen envoyaient des produits manufacturés et des chevaux vers le sud, alors que du Sahara même on exportait du sel. Si vous voyagez au Maroc vous pourrez visiter une de ces fascinantes colonies commerciales, des villages et des bourgs berbères et des oasis, découvrir une culture qui a demeuré intacte pendant des milliers d’années et explorer à pied un grand nombre de kasbahs, de vieilles forteresses ou des citadelles dans lesquelles les gens pouvaient se réfugier pendant les batailles. Vos excursions incluront également des balades en chameau jusqu’à un campement dans le désert et des dîners avec percussion et danses traditionnelles, ainsi que l’occasion de passer la nuit dans une kasbah du désert.

Vous conduirez à travers le pas de Tizi nTichka dans le Haut Atlas, vous profiterez des impressionnants paysages et vous visiterez les célèbres Atlas Film Studio, où ont été filmés de nombreux films historiques et d’aventures. Vous aurez également l’occasion d’admirer l’imposante Kasbah Taourirt, ainsi que la magnifique Kasbah d’Aït Benhaddou, considérée par l’UNESCO comme Patrimoine Mondial et un des bastions ou forteresses les plus importantes de la Route du Sel, où les caravanes achetaient des esclaves, de l’or, de l’ivoire et du sel de l’Afrique saharienne jusqu’à Marrakech et au-delà.

D’autres aventures comprendront un parcours à travers la Vallée des Roses et les Gorges du Dadès, une visite au Gorges du Todra, où les murs de pierre absolument verticaux se dressent au dessus des 300 mètres, et une excursion à Merzouga, aussi connue comme “La Porte des Dunes”. Si vous désirez avoir une expérience complète du désert du Sahara, vous pouvez continuer jusqu’aux dunes de Erg Chebbi, qui apparaissent comme par enchantement à l’horizon avec toute leur stupéfiante beauté et observer la sortie de la lune avant de conduire votre caravane de chameaux de retour au bivouac ou campement du désert, où vous passerez la nuit sous une tente nomade en laine. Si vous voulez visiter le désert du Sahara, votre meilleur choix est de rester à Marrakech, dont l’accès est facile et qui offre d’excellentes connexions de transport. Dans la Ville Ocre vous pourrez également trouver toute l’information, l’équipement et l’assistante nécessaires pour votre aventure saharienne.

Une fois que vous serez dans la Ville Ocre vous pourrez loger dans un des magnifiques hôtels de Marrakech ou dans une des splendides riads de Marrakech. Vous pouvez également loger dans une villa à Marrakech, qui fera fonction d’accès vers les spectaculaires paysages désertiques que le Sahara vous garde.

Voir aussi les articles suivants:

http://www.tourisme.gov.ma/fr/territoires-touristiques/souss-sahara-atlantique

http://www.eauxetforets.gov.ma/fr/text.aspx?id=1062&uid=75

http://www.ads.gov.ma/fileadmin/AdsDocutheque/FrDocuments/interview_Guedira.pdf

10 Règles Essentielles pour Marchander dans les Souks de Marrakech

Il y a très peu de choses que l’on ne puisse pas trouver à Marrakech, surtout dans son souk ou marché traditionnel, le plus grand de tout le Maroc. Vous y trouverez toutes sortes d’artisanat, de tissus faits à la main, des produits gastronomiques et des épices, ainsi que des œuvres d’art, des antiquités, des vêtements ou les meilleurs artisanaux.

Mais il y a quand même une chose qu’il faut savoir avant de commencer le shopping: il est nécessaire de marchander. Voici 10 règles essentielles sur comment marchander dans les souks de Marrakech.

Règle nº 1: Ne pas être pressé. Entrer dans les souks de la médina de Marrakech c’est comme faire un voyage dans le temps à une époque dans l’histoire où les montres et les calendriers n’existent pas. En ce qui concerne les relations personnelles et commerciales, personne ne peut être pressé. En pénétrant la médina, surtout si nous avons l’intention d’acheter quelque chose, on peut savoir quand est-ce qu’on entre, mais pas nécessairement quand est-ce qu’on va sortir.

Règle nº 2: Attention à ce qu’on dit. Le marchandage est une représentation théâtrale où chacun joue un personnage, donc assumer notre rôle nous aidera à jouir du processus et à obtenir des bons prix. A ce sujet, il est important de prévenir les touristes du fait que les commerçants normalement parlent plusieurs langues, de sorte que n’importe quel commentaire au sujet du prix d’un produit, si on le fait à voix haute, sera probablement compris ipso facto par notre adversaire dans le jeu du marchandage.

Règle nº 3: Souriez. Si l’on établit une ambiance détendue dans la relation commerçant/client tout sera plus facile, plus agréable et plus amusant. Tout de suite vous commencerez à écouter des blagues dans votre langue (les marocains on un excellent sens de l’humour), donc amusez vous pendant le processus et décontractez-vous.

Règle nº 4: Regardez du coin de l’œil. Si un produit vous intéresse spécialement, n’y montrez pas votre intérêt. Marchez de manière détendue, comme si vous vous promeniez, et distrayez-vous en regardant d’autres produits exposés à l’intérieur du magasin, mais en principe ne demandez jamais directement sur le prix de ce qui vous intéresse.

Règle nº 5: Laissez que le commerçant vous invite à entrer dans le magasin. Remerciez-le aimablement et dites-lui que vous ne voulez rien acheter, que vous ne voulez pas lui faire perdre son temps…, puis acceptez finalement.

Règle nº 6: Si vous avez de la chance et que le commerçant vous propose le produit que vous désirez, essayer qu’il ne s’en rende pas compte de votre intérêt. Si ce n’est pas le cas, demandez de manière distraite combien ça coûte. Probablement, il vous ne donnera aucun prix tout de suite. Si c’est un vêtement, à ce stade-là vous pouvez demander de l’essayer. Pur n’importe quel autre type de produit, examinez la qualité et demandez le commerçant sur les matériaux, etc. Le but est qu’il se fasse responsable avec sa parole de la qualité de ce qu’il vend.

Règle nº 7: Quand vous aurez réussi à ce qu’il vous donne un prix, dites-lui qu’il vous semble très cher, offrez-lui la moitié et montez seulement jusqu’à un maximum de 75% du prix de départ. Vous pouvez faire semblant de quitter le magasin ou même partir vraiment. Le commerçant vous appellera en criant et diminuera le prix.

Règle nº 8: Si vous avez l’intention d’acheter plusieurs choses, n’accordez pas un prix jusqu’à ce que vous ayez tous les produits sur le comptoir. Essayez d’obtenir une réduction en échange de l’achat de plusieurs produits.

Règle nº 9: Apprenez des expressions de salut et de politesse en arabe. S’ils voient que vous n’êtes pas un touriste ou que vous êtes un touriste fréquent vous aurez plus de chances d’obtenir de bons prix.

Règle nº 10: Avant de parvenir à un accord, demandez au marchand de vous donner sa carte de visite et dites-lui que vous retournerez avec d’autres acheteurs s’il vous fait un bon prix.

J’espère que liste vous aidera à avoir une expérience magnifique de votre shopping à Marrakech. Les hôtels de Marrakech sont formidables et vous y trouverez plein de conseils sur quoi et où acheter. Aussi, les riads de Marrakech sont économiques et absolument charmantes. Donc, vous n’avez plus d’excuses pour ne pas venir profiter de cet exotique paradis du shopping!

Propulsé par ThemeForDummies.com
Back to Top